1 + 1 = 4

Je me souviens, il y a une bonne année, vous avoir écrit que les sites de rencontre, merci, mais je n’y croyais plus. Et puis il y a eu ce vieux contact (appelons-le F) qui m’a encore relancée, et que j’avais jusqu’à présent évincé pour cause d’amie commune (comprendre : une de ses ex se trouvait être une vague connaissance à moi, qui, soit dit en passant, n’arrivait pas à tourner la page et tournait en boucle au sujet dudit F). De guerre lasse, je finis par céder, sans trop y croire, et nous voilà partis pour un verre…

1 an et de nombreux verres plus tard, F est toujours là, dans ma vie. Lire la suite

Publicités

Mes voisins, mes emmerde(ur)s – 2

Vous vous souvenez peut-être qu’il y a un an, je vous présentais les 2 charmantes personnes qui occupent un appartement à côté du mien (si besoin d’un petit rafraîchissement de mémoire, c’est ici que ça se passe : Mes voisins, mes emmerde(eur)s ).

Et bien, pour votre plus grand bonheur (et le mien), la saga continue avec l’ouverture en exclusivité de la saison 2 ! Vous avez aimé la première ? Alors accrochez-vous bien à vos sièges, parce que c’était de la gnognotte à côté de ce qui vous attend dans les prochains épisodes ! Lire la suite

J’ai testé pour vous : le sexfriend

Afficher l'image d'origine

Aussi appelé PCR (plan cul régulier), le sexfriend est très en vogue en ce moment, et peut paraître idéal pour les jeunes mamans célibataires et libres libérées comme nous : juste du plaisir, pas de contraintes, pas besoin de s’expliquer sur notre disponibilité aléatoire, nos fatigues du samedi soir, notre histoire, notre peur de l’attachement, nos galères financières, etc. etc. Et bonne nouvelle, pour un PCR, l’enfant n’est jamais un obstacle !

Lire la suite

L’Obstacle…

7 mois après l’arrivée de mon petit trésor, on peut dire que je suis à nouveau « sur le marché ». J’ai perdu mes kilos, raffermi ventre et cuisses (même si, bon, ok, il me faudra encore quelques séances de sport pour retrouver un corps de jeune première), et définitivement chassé le fantôme de mon ex. Et puis c’est l’été, les paons font la roue dehors, pendant que moi, je continue à m’endormir tous les soirs à 21H30, toute seule comme une vieille rabougrie. Lire la suite

Mes voisins, mes emmerde(eur)s

Aujourd’hui, j’ai besoin envie de parler des joies du voisinage.

Il est clair à présent que la méchante fée des voisins s’est penchée sur mon berceau à ma naissance pour m’asséner une malédiction qui s’avère tenace. Cette hypothèse me paraît la plus plausible (la seconde étant que la majorité des gens de ma région seraient des relous sans gêne ni discrétion, considérant qu’ils sont seuls au monde).

Un petit retour dans le temps (encore ?!) s’impose. Lire la suite