Bébé clown 1 an plus tard

17 mois et Loulou me fait toujours autant rire tous les jours, voire davantage encore. Au palmarès de Monsieur :

  1. Ses petites manies inexplicables (qui heureusement, se suivent mais ne se cumulent pas, celle en cours annulant la précédente). La première fut : je promène, 24h/24, dans tout l’appartement comme en extérieur, un petit pot de compote, que je vais chercher sur l’étagère de la cuisine pile à ma hauteur. Sans mon pot de compote, je suis littéralement perdu. La seconde : je cache ma sucette dans des endroits trop fun, et Maman galère toujours pour la retrouver (ex : la chaussure montante de Maman, le fin-fond d’une boîte de jouets, le sac de croquettes du chien, le sac à main de Maman, la baignoire, la poubelle (!!!). La troisième et actuelle : Je tire comme un foufou sur le col de mon T-shirt et je le coince entre mon cou et mon menton, ça me fait une drôle de tête.
  2. Ses tocs du rangement : aller chercher dans le sac à poubelles recyclables (pourtant dissimulé dans un placard) les briques de lait et les remettre bien alignées sur l’étagère avec les pleines; aller chercher la serpillère (dans le même placard), et frotter le sol; une passion démesurée pour le balai et l’aspirateur; des yeux laser qui repèrent chaque petite poussière, la pauvrette étant immédiatement attrapée et mise dans la bouche ou, pour les plus chanceuses, rapportées à Maman; récupérer le linge sale dans le mini bac à linge sale de sa chambre (pièce par pièce) et aller le mettre dans le grand bac à linge sale de la salle-de-bains. J’en passe et des meilleures.
  3. Sa passion démesurée pour les boutons : dérégler la TV en appuyant sur la télécommande, appeler un ami en jouant avec le téléphone (ces 2 objets sont interdits, mais malheur s’il arrive à les attraper à la moindre baisse de vigilance de 10s), arrêter le lave-linge ou le lave-vaisselle en plein cycle, lancer le four, etc etc.
  4. Ses babillages : il peut expliquer quelque chose à quelqu’un avec un air très sérieux, des intonations précises, de grands gestes (montrer du doigt), mais dont le contenu ressemble à « galagui guiligo baba choura baboum« . Bon, il dit 2 mots : le premier, le plus répété, bien associé à la chose qu’il désigne : caca. En seconde position seulement : maman. Et récemment : là-bas (accompagné du doigt pointé dans ladite direction).

Vous l’aurez vite compris, avec lui, jamais je ne m’ennuie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s